E. du Perron
aan
F. Hellens

Beetsterzwaag, 21 juni 1929

Frieslande, 21.6.29

 

Cher ami,

Nous voici638 près des polders du Nord. Il fait beau et comment se plaindre d'un pathelin où l'on vous donne des omelettes au lard à 1 heure du matin? Il paraît que les pêches aussi sont toujours miraculeuses. À part cela, je viendrai bientôt te revoir. Amitiés à Maroussia, la main de ton

EdP.

 

Cher ami

Je me sens très coupable je n'ai pas écrit longtemps. Ah, vous savez toutes mes pérégrinations mais bientôt une lettre. Merci encore de votre ‘lettre’ préface.639 Au revoir.

Slauerhoff

638In Beetsterzwaag zocht DP Slauerhoff op, die daar een huisartsenpraktijk waarnam.
639Het in de vorm van een brief geschreven voorwoord van Hellens bij de uitgave van Slauerhoffs Franse gedichten, Fleurs de marécage (1929).
vorige | volgende in deze correspondentie
vorige | volgende in alle correspondentie